NOS CHRONIQUES

La flore spontanée, comment l’adopter ou prévenir son apparition?

 

Au jardin, force est de constater que la terre nue se retrouve vite recouverte d’herbes spontanées! 

 

Avant d’envisager une lutte interminable contre ces herbes dites « mauvaises »,  je vous invite à porter un autre regard sur ce type de plantes... En effet, certaines sont indésirables au jardin pour des raisons de compétitivité ou  d’envahissement. Mais, d’autres de ces plantes peuvent s’avérer très utiles pour le jardinier!  Vous pouvez donc envisager à certains endroits de votre jardin, si celui-ci le permet, d’adapter votre degré de tolérance de cette flore spontanée tout en contrôlant sa répartition. Il est nécessaire de veiller  à éliminer les essences dites « invasives » qui menacent la biodiversité de la région.

 

Mais dans vos massifs d’ornement, vous ne souhaitez pas voir l’apparition de ces herbes indésirables! Alors plutôt que de les éliminer, empêchez-les de se développer.  Et dans ce domaine, plusieurs solutions préventives s’offrent à vous…

 

Pour les plates-bandes, le paillage minéral (graviers, galets, ardoise, morceaux de tuiles…) ou organique (paillis végétal) présente de nombreux avantages et notamment celui de résorber l’apparition de ces herbes compétitives! Préférez le paillage organique qui enrichira votre sol et conservera une certaine humidité. Vous pouvez utiliser  le compost, les feuilles et le broyat de taille à l’automne ou tout autre paillis naturel... Il vous faudra veiller à faire un apport régulier pour conserver son efficacité.

 

Une autre alternative intéressante et très esthétique à mon goût est de choisir des plantes couvre-sol pour vos plates-bandes. Ces plantes rampantes vont coloniser les espaces aux pieds de vos arbres et arbustes et en plus d’être efficaces, elles apporteront de nouvelles textures et couleurs à vos massifs.

 

Pour ceux qui ont un potager, vous pouvez utiliser la technique du faux-semis qui est une bonne alternative : préparez le sol pour un semis, attendez la montée des herbes indésirables et enlevez-les juste avant de semer en travaillant le sol seulement en surface pour veiller à laisser les autres graines présentes dans votre sol en état de dormance.

 

Pour les surfaces minérales, comme des allées de graviers secondaires de votre jardin, vous pouvez tout à fait choisir de les enherber et d’intégrer des pas japonais si nécessaire. Vous pouvez également créer dans votre jardin des sentiers composés de dalles et de plantes couvre-sol…Pour les patios et allées de pavés existants, le rejointement des interstices peut être une solution même si ceux-ci finissent toujours par devenir de bons logis pour les graines!

 

Et là où le préventif n’est pas suffisant, le moyen le plus respectueux de l’environnement reste le désherbage manuel. Des règles d’or s’appliquent au jardin : connaître votre environnement et votre sol, choisir des plantes adaptées à votre emplacement et votre exposition, apporter de la biodiversité, utiliser le compagnonnage (« plantes amies »), entretenir son sol (milieu vivant) et le nourrir! Le respect de ces règles d’or peut vraiment vous servir et diminuer le travail au jardin!

 

Bon jardinage à tous!

 

Please reload

Jardiner, c’est bien, sans se blesser, c’est mieux!

2015/07/01

Le printemps : saison des bulbes et des fleurs annuelles

2014/05/01

1/1
Please reload

aménagement paysager, Québec, Charlesbourg, lac st-joseph, plans d'aménagements paysagers, paysagiste, paysagistes, Candide Villeneuve, Candide Villeneuve Paysagiste, lac beauport, paysagiste québec, qc, excavation, architecte, paysage, extérieur
aménagement paysager, Québec, Charlesbourg, lac st-joseph, plans d'aménagements paysagers, paysagiste, paysagistes, Candide Villeneuve, Candide Villeneuve Paysagiste, lac beauport, paysagiste québec, qc, excavation, architecte, paysage, extérieur