NOS CHRONIQUES

Ces arbustes ornementaux et fruitiers, ma foi, quelle bonne idée!

Une tendance de fond se dessine, les gens veulent combiner à la fois horticulture ornementale et jardin comestible.    
 

Il faut distinguer dans nos travaux les plantes de petits fruits, par le type de sol requis. Les bleuets et les mûres «ronces» requièrent un sol acide.  Nous acidifions le sol par un apport  de mousse de tourbe  «peat moss».  On ajoute jusqu’à 80 %  de cet amendement au sol qui est aussi amendé de compost.
 

Les autres plantes fruitières requièrent un sol neutre, c'est-à-dire au PH équilibré.  Il s’agit des framboisiers, camérisiers, gadeliers et groseilliers. Ces derniers sont des petits fruits «oubliés»  qu’il vaudrait bien remettre à l’agenda du jardinier gourmant.
 

De petits arbustes ornementaux se font aussi arbustes fruitiers : il s’agit de l’amélanchier, du raisin grimpant, du cerisier, du murier et du gadellier, également utile pour confectionner des haies.
 

Voici en vrac, quelques astuces tirées de l’expérience de Daniel Villeneuve,  quelques trucs pour vous alimenter à partir de votre aménagement paysager.
 

Pensez à semer des fruits de terre telle que des rhubarbes, asperges et fraises qui requièrent d’être semés en butte, car les fruits et les racines préfèrent la sécheresse entre les arrosages.

Il faut rechercher les griffes d’asperges de deux ans (racines) et compter récolter à la troisième année.  La variété «Jersey Knight» zone 3 produit des récoltes énormes de tendres pousses avec un goût superbe.  Il a un feuillage plumeux de 1,2 m et nécessite un emplacement ensoleillé.
 

Les tomates en plate bande sont aussi de plus en plus populaires. Des tomates longues italiennes sont très décoratives! 
 

Les pommiers nains, c’est fantastique pour les petits jardins.  Il peut même comporter jusqu’à cinq variétés de pommes.  Seul problème : il faut attacher les branches qui cassent facilement sous le poids de la neige.
 

Les vignes à raisins;  on a le choix entre plusieurs espèces  en zone 3. La «Kay Gray»,  produit à la mi-septembre, de gros fruits blancs de grande qualité. Cette variété est un très bon raisin de table.  La vigne  «Frontenac» bleu foncé est excellente pour le vin et les jus.  Il y a aussi la  «Beta», la  «Sabrevois» et la  «Eona»,  toutes résistantes pour notre climat.  Il faut les faire courir sur des fils de broches et les rabattre à 12 pouces du sol à l’automne.  
 

Le camérisier (mi-ombre) est un arbuste extrêmement  rustique issu de la famille botanique du chèvrefeuille.  Les fruits de forme allongée, se récoltent  très facilement.  Au goût de prune et de bleuet, les fruits sont délicieux autant frais qu’en confiture. Afin de produire, on doit planter à côté, une variété différente, ce qui aura pour effet de le poléniser.
 

La cerise Meteor, produit des fruits rouge clair à chair jaune,  (zone 3, H. : 3,0m, L. : 2,0m)  et Montmorency, fruit rouge clair à chair rouge  (zone 3, H. :5,0m, L. :3,0m). Ces cerisiers vivent très bien et sont très fertiles.  Ils exigent un sol extrêmement bien drainé afin d’éviter des maladies dont ils sont susceptibles (taches noires).
 

Les poiriers «John»  et «Golden Spice»  sont aussi rustiques en zone 3. Un mesure 4 m et l’autre 6 m.  Ce dernier a une production annuelle de fruits à profusion et a une croissance vigoureuse.
 

L’Amélanchier Alnifolia «Smoky», zone 3 atteint 1,2 mètre et produit des fruits abondants de gros calibre, très sucrés et parfumés.  J’ai vraiment un coup de cœur pour ces fruits qui peuvent être considérés comme un produit du terroir! On les retrouve en petits format de pot, il faut donc s’armer de patience et établir la culture le plus tôt possible. À compter du 15 août est la période parfaite  pour faire la plantation d’un nouvel  espace à votre terrain pour la culture des petits fruits.  Choisissez un endroit ensoleillé, munis d’un brise vent  et idéalement avec une légère pente orientée Sud ou  Sud-ouest.   Notez que ces plants sont également ornementaux.  Si votre platebande est envahie de prêle, c’est que votre sol est acide, vous pourriez transformer cette partie de votre terrain pour un site de culture de bleuets et de mûres! Si le sol est rocailleux, assurez vous d’une bonne préparation, le sable acidifie le sol, il faut prendre note d’ajoutez de la terre sur une bonne épaisseur et allez y pour un mélange étudié au gré de vos goûts et laissez place aux découvertes!

Please reload

Jardiner, c’est bien, sans se blesser, c’est mieux!

2015/07/01

Le printemps : saison des bulbes et des fleurs annuelles

2014/05/01

1/1
Please reload

aménagement paysager, Québec, Charlesbourg, lac st-joseph, plans d'aménagements paysagers, paysagiste, paysagistes, Candide Villeneuve, Candide Villeneuve Paysagiste, lac beauport, paysagiste québec, qc, excavation, architecte, paysage, extérieur
aménagement paysager, Québec, Charlesbourg, lac st-joseph, plans d'aménagements paysagers, paysagiste, paysagistes, Candide Villeneuve, Candide Villeneuve Paysagiste, lac beauport, paysagiste québec, qc, excavation, architecte, paysage, extérieur