NOS CHRONIQUES

L’empreinte écologique d’une entreprise de paysage : comment la réduire ?

Les entreprises du paysage ont un rôle crucial à jouer dans la transition écologique en montrant l’exemple et inspirant le changement ! Notre environnement est à protéger et les entreprises du paysage peuvent contribuer à des changements de pratiques…écologiques et durables !

 

Les entreprises du paysage sont des concepteurs d’espaces à vivre, végétalisés et minéralisés, le mieux étant évidemment de laisser une plus grande place au végétal… À cette phase, il est intéressant de dessiner des espaces aux lignes simples générant moins de perte de matériaux lors des découpes. Dans une conception durable, le paysagiste invite la biodiversité au jardin : il installe des mares et des jardins de pluie pour traiter les eaux pluviales à la parcelle et créer un milieu de vie naturel, il privilégie des végétaux adaptés et indigènes, il les dispose en prenant en compte leur volume adulte pour éviter les tailles futures. Il plante des haies plutôt que des poteaux de clôtures et il utilise une palette végétale diversifiée pour attirer la faune. En termes de mise en œuvre, il opte pour conserver la terre en place. Il prévoit alors un test de sol et rectifie la qualité du sol. Les végétaux récupérables sont mis en jauge avant replantation. Les matériaux anciens sont donnés ou vendus au prix du transport ! Les matériaux nobles et naturels sont privilégiés. L’usage des produits phytosanitaires est oublié et un paillage naturel est mise en place systématiquement. Pour les déchets, le tri est soigneusement réalisé sur les chantiers et cette démarche dans le cadre de l’entreprise est facilitée. Les entreprises de paysage ont tout intérêt à valoriser les déchets verts qui alors, deviennent une ressource. Elle peut créer sa propre plateforme de compostage et utiliser un broyeur de végétaux pour valoriser in situ les déchets de taille.

Les déplacements étant très important pour les entreprises de paysage. Pour diminuer son empreinte écologique, l’entreprise veille à conserver une « flotte » de véhicules économes en énergie et à l’entretenir, à diminuer le nombre de véhicules et d’engins pour une meilleure optimisation, à former ses employés à la conduite écoresponsable, à faire appel à des prestataires locaux pour les fournitures et services, à organiser le travail pour éviter les déplacements inutiles, à fonctionner par « tournée » lors des déplacements et à favoriser des contrats dans un périmètre rapproché du siège d’entreprise.

 

Pour ce qui concerne le petit matériel, les achats de qualité ayant une plus grande durée de vie sont de mise. Les équipements économes en énergie et notamment électriques plutôt que thermiques sont favorisés. Les réparations sont privilégiées aux remplacements systématiques.

 

Pour ces partenariats d’affaires, l’entreprise de paysage impliquée dans une démarche durable favorise les achats de produits écolabellisés. Elle fait appel à des prestataires soucieux de l’environnement et utilisent des matériaux recyclés ou durables. Aussi, elle peut envisager de former ses employés aux aménagements durables pour développer une culture commune d’entreprise…écologique et responsable tout en étant super innovante !

Please reload

Jardiner, c’est bien, sans se blesser, c’est mieux!

2015/07/01

Le printemps : saison des bulbes et des fleurs annuelles

2014/05/01

1/1
Please reload

aménagement paysager, Québec, Charlesbourg, lac st-joseph, plans d'aménagements paysagers, paysagiste, paysagistes, Candide Villeneuve, Candide Villeneuve Paysagiste, lac beauport, paysagiste québec, qc, excavation, architecte, paysage, extérieur
aménagement paysager, Québec, Charlesbourg, lac st-joseph, plans d'aménagements paysagers, paysagiste, paysagistes, Candide Villeneuve, Candide Villeneuve Paysagiste, lac beauport, paysagiste québec, qc, excavation, architecte, paysage, extérieur