NOS CHRONIQUES

Les herbes aromatiques, faciles à cultiver et délicieuses à déguster


Les herbes aromatiques sont connues depuis les temps anciens. Brillantes par leurs facultés gustatives, elles rehaussent les plats les plus simples par leurs saveurs. On retrouve dans d’antiques recettes des herbes telles que le thym, le romarin ou encore la sauge, pour n’en citer que quelques-unes, qui étaient utilisées par les chefs pour surprendre les papilles des gourmets et parfois aussi faciliter la digestion de mets plus lourds. Longtemps utilisées principalement dans les régions où elles poussaient naturellement elles se sont aujourd’hui répandues à travers le monde et s’invitent volontiers sur toutes les tables. Utilisées non seulement en cuisine mais aussi en qualité de plantes médicinales ou servant à des rituels autochtones ce sont de véritables trésors que l’on prend autant de plaisir à cultiver qu’à déguster.


La sauge par exemple est aussi connue pour son goût frais dans des recettes méridionales que pour ses facultés purificatrices dans des mélanges d’herbes à brûler utilisées par différentes cultures. De même le thym et le romarin qui sont populaires à l’heure des barbecues seront des alliés précieux contre les petits coups de froids au début de l’hiver ou au printemps.


Ces herbes comestibles ont de multiples usages et ont l’avantage de pouvoir être cultivées facilement de préférence au plus près de la maison pour faciliter les récoltes. Les annuelles comme le thym, la ciboulette et la menthe entre autres pourront être directement intégrées dans les plates-bandes à condition de les protéger des grands froids par un paillage rigoureux avant l’hiver. Les annuelles comme la coriandre ou le basilic devront être semées chaque printemps de préférence à l’intérieur pour pouvoir les sortir au début de l’été et profiter ainsi toute la belle saison de leurs saveurs.


De plus les différents modes de conservation de ces herbes nous permettent de les consommer tout au long de l’année. Le plus facile étant la congélation qui peut se faire soit à partir des parties entières de plantes auquel cas on prendra soin de les laver et de les sécher correctement avant de les congeler en bouquet, soit en hachant finement les herbes et en les congelant sous forme de doses dans des bacs à glaçons qui s’intégreront facilement dans nos préparations hivernales. Une deuxième méthode consiste à faire directement sécher les plantes entières durant l’été pour s’en servir plus tard, on notera que le thym, le romarin et la menthe se prêtent particulièrement à ce mode de conservation. On pourra les utiliser directement dans les préparations culinaires sucrées ou salées mais aussi en infusion réconfortante lors des grands froids.


Vous l’aurez compris cultiver des herbes aromatiques à la maison est un plaisir pour les sens qui ne demandent que peu d’efforts au regard des vertus qu’elles nous offrent généreusement. Il suffit en effet de quelques pots sur notre balcon ou patio pour avoir à toute heure à portée de main ces herbes fraîchement cueillies. A savoir que la coriandre par exemple nous apportera en fin de saison ses graines qui sont largement utilisées dans les plats mijotés et que l’on pourra semer à nouveau au printemps tout comme le persil, poursuivant ainsi un cycle naturel de reproduction de l’espèce et nous permettant d’avoir des plantes mieux adaptées à notre environnement propre, les graines gardant en mémoire les difficultés de l’année et se développant pour être plus résistante à la saison suivante.