Créer un jardin vertical mais pourquoi ?

Tout d’abord c’est un concept original qui permet de sortir des jardins traditionnels et de réaliser une mosaïque de couleurs et de senteurs à la maison. De plus une disposition verticale permet d’augmenter les surfaces de culture, notamment pour les balcons ou petites cours où l’espace se doit d’être optimisé mais aussi à l’intérieur de la maison pour l’habillage d’un mur. La position surélevée des plantes les place à hauteur de regard et nous amène à nous sentir plus proches d’elles, créant un sentiment de bien-être, cet effet dit de biophilie.

Différents systèmes existent sur le marché commercial mais aussi une foule de techniques artisanales pour réaliser son rêve quel que soit son budget. On trouve dans le commerce des structures en plastique modulables pour s’adapter à tous les espaces mais aussi des poches de cultures de volumes variés qui permettent un assemblage entre elle ou en s’accrochant après un treillis métallique. Il est tout aussi possible de fabriquer soi-même son support de culture avec un peu de temps et d’imagination ainsi qu’avec des matériaux récupérés comme des palettes usagées par exemple.


L’installation du support devra se faire de préférence dans un endroit ensoleillé et à proximité pour faciliter l’arrosage qui se doit d’être régulier. Si installé contre un mur veillez à laisser un espace libre afin de ne pas endommager la structure du revêtement avec l’humidité. Il est important que votre structure soit solide pour supporter le poids de la terre et des plantes quand celles-ci seront arrosées et donc plus pesantes mais néanmoins éventuellement démontable pour la saison froide afin qu’elle ne s’abîme pas.


Votre support installé il est temps de songer à le garnir de terre et de belles plantes. Pour la terre on s’orientera vers un terreau léger qui assurera une bonne rétention de l’eau, l’utilisation du produit de votre compost transformé en humus pourra vous apporter un plus en nutriment et combiné à des fibres végétales il permettra de garder un bon taux d’humidité. Une petite astuce si vous avez une fenêtre au-dessus de votre jardin est de relier vos emplacements de culture avec du géotextile tressé afin d’homogénéiser l’arrosage par capillarité en commençant par le haut.


Vient ensuite le choix des plantes que l’on peut choisir : Aromatiques tels l’origan, le basilic ou encore le thym et le romarin, Potagères en favorisant les variétés qui poussent en pots tels les tomates, poivrons ou aubergines (à noter que leurs fruits seront plus petits) mais aussi Plantes fleuries qui en plus d’ajouter une agréable touche de couleur attireront les pollinisateurs comme capucines, œillets d’inde ou plantes tombantes. Il faut privilégier des plantes compactes que l’on taillera pour ne pas faire d’ombres à leurs congénères.


Enfin pour ceux qui posent leurs structures sur la terre pensez aux ascenseurs à vers de terre, fait de petits tuyau remplis de terre reliant le sol aux espaces de culture ils apporteront aération et bonne santé à votre terre.


Laissez parler votre âme d’artiste en herbe et créez votre tapisserie vivante !