top of page

Les fruitiers, des nids de délices

Avec l’arrivée du printemps et le réveil de la nature vient le temps des sucres et dans son prolongement les envies des premiers petits fruits sucrés.


Les arbustes fruitiers s’invitent volontiers dans les jardins avec les diverses possibilités qu’ils offrent. Plantés en haie séparative, en massif ornemental ou disséminés çà et là dans divers petits espaces, ils sont autant de trésors à découvrir tout au long de la saison pour petits, grands et autres êtres peuplant nos cours. Avant de se lancer, il convient néanmoins de connaître et de suivre quelques règles.


La diversité des plantes offertes en pépinière est assez vaste et permet de choisir des arbustes qui conviendront aux goûts de la famille pour être sûr de se faire plaisir tout au long de l’année. En variant les plants on peut espérer récolter durant toute la saison des fruits différents ! Les fraisiers émoustilleront nos papilles au printemps quand suivront les framboises, bleuets et autres groseilliers pour nous régaler tout au long de l’été. Enfin avec l’automne, le temps des pommes et des poires viendra nous offrir ses réserves pour l’hiver.


Il est important de se renseigner en centre jardin quant à la nécessité de planter des sujets d’au moins deux différentes variétés, un groupe de trois plants favorisera une récolte abondante, toujours en alternant plants mâles et femelles pour favoriser une bonne pollinisation. Il existe également des plants auto-fertiles que l’on disposera selon le même schéma.


Le choix des emplacements se fera en tenant compte de l’ensoleillement, certains petits fruits comme les framboises se plaisent à la mi-ombre mi-soleil alors que les pommiers préfèreront le plein soleil, il faut également prendre en compte que le framboisier pouvant être assez envahissants le choix de son implantation sera important pour éviter tout désagrément à l’avenir. Tout comme les plantes potagères, on favorisera la proximité avec la maison afin de profiter au maximum de la récolte, les fruits étant alors presque à portée de la main il sera plus aisé d’en profiter.


Banque d’image Unsplash – Carlos Felipe Ramirez Mesa

Un autre facteur important à prendre en compte sera le Ph nécessaire au bon développement de vos arbustes. En effet certains d’entre eux comme les bleuets, les camérisiers ou encore les groseilliers ont besoin d’un sol particulièrement acide pour bien se développer, on prendra soin d’ajouter du Peat moss au moment de la plantation pour acidifier le Ph du sol. Il faudra veiller à garder le sol acide par un ajout régulier de matière. Une autre solution étant de choisir un emplacement sous un conifère comme le pin blanc qui acidifiera le sol lors de la perte de ses aiguilles.


Pour parfaire la plantation, un paillage au sol apportera fraicheur et humidité à vos arbustes tout en maintenant une zone propre et favorable à une récolte aisée.


Alors fraisiers, framboisiers, groseilliers, bleuets, camérisiers, gadelliers et autres sureaux pour nos amis à plumes, à vous de choisir comment habiller votre jardin et ses espaces au fil des saisons, en variant les goûts et les couleurs tout en se faisant plaisir sainement.


Bonne plantation et avec un peu de patience… Bonne récolte !

Comments


bottom of page